Fédération de la Gironde

Fédération de la Gironde
Accueil
 

Les vidéos

  • Déclaration de Pierre Laurent - 1er tour de l'élection présidentielle - 23 avril 2017

  • Actu' mardi 21 mars - Industrie : stop la casse

  • Actu' du mardi 21 mars - Industrie : Stop la casse !

  • La France en Commun

 
 
 

CUB : Des navettes pour aller au boulot, pas que pour la photo

Mettre en place des navettes fluviales sur la Garonne est un projet très positif, qui a déjà mis trop de temps à voir le jour et dont les élus communistes et républicains de la CUB se sont réjouis. A condition que ces navettes deviennent un élément à part entière d’un réseau de transports performant. Pas pour en faire une simple attraction touristique. C’est pourtant le risque, à la lecture des derniers plans de la CUB et de la ville de Bordeaux qui font disparaître le ponton de Bacalan et donc la liaison entre Lormont et Bordeaux-Nord. Inquiets, le conseiller municipal communiste de Bordeaux, Vincent Maurin et son camarade de Lormont, Jean-Claude Feugas ont écrit au président de la CUB afin qu’il ne laisse pas faire ce qui serait une erreur stratégique. Les travailleurs de la CUB méritent un réseau de transport efficace, qui passe par une ligne de ceinture de fer rénovée et une utilisation optimale du fleuve. 

Bordeaux, le 1er juin 2012.

Monsieur Vincent Feltesse,

Nous souhaitons vous faire part de la surprise et de l’inquiétude qui ont été les notres à la lecture des documents soumis au Bureau de la CUB le jeudi 24 mai et au Conseil municipal de Bordeaux le 29 mai, concernant les pontons appelés à recevoir les navettes fluviales. Inquiétudes ravivées par les informations parues dans le quotidien Sud-Ouest ce matin. Nous ne pouvons en effet que déplorer et nous opposer à la disparition de la halte nautique de Bacalan et aux reculs programmés dans la mise en place de ces services.

Qui donc a pris cette décision ? Visiblement pas le Maire de Bordeaux, tellement surpris qu’il a accepté la proposition faite par notre groupe au Conseil municipal de demander à la CUB l’ajout de la desserte bacalanaise. Pour nous, la fonction première de ces navettes doit rester la mobilité domicile-travail et le développement de l’intermodalité. Bacalan-Claveau est un site idéal: à 5 minutes de Lormont, desservi par le tram et les lignes de bus 9 et 14, doté d’un parc-relais loin d’être saturé. Les pôles d’activité de Bordeaux Nord et Lac constituent une des plus fortes concentrations d’emplois de la CUB. A moins que ces navettes n’aient qu’une vocation touristique, auquel cas nous pourrions vous interroger pour savoir à quel titre la CUB a décidé d’intervenir.

Mais Bacalan a décidément du mal à faire entendre ses besoins: après la desserte Tram réduite à 1 sur 3 en heure de pointe, c’est la non-desserte par bateau qui le distingue ! Pour un quartier baptisé « Bordeaux Maritime », c’est surprenant ! Et les adjoints de Monsieur Juppé ont eu beau tenter de nous rassurer en arguant qu’un ponton sera installé en phase 2 près des Bassins à flot, le compte n’y est pas ! Sur Bacalan en tous cas, c’est dès la première phase que les navettes doivent être mises en place.

 

Fabriquées sur le bassin d'Arcachon, ces navettes électriques sont une réponse ambitieuse à l'amélioration nécessaire du réseau de transports de la CUB.

Regardons ce qui se passe dans d’autres villes. Le récent succès du Batobus de Marseille va inciter les élus marseillais à développer leur ligne actuelle. Le fonctionnement des déplacements en navettes sur la Loire à Nantes est une référence en la matière. Deux exemples qui nous invitent à plus d’audace dans l’utilisation de la Garonne.

C’est pour cela que nous souhaitons aussi attirer votre attention sur un autre secteur fluvial de la CUB. En effet, aucun ponton n’est prévu à Bordeaux Sud dans le cadre de l’aménagement Euratlantique. Un quartier qui pourrait aussi accueillir des bases de transports de matériaux de construction et de déchets par barges. Tout le monde, y compris les dirigeants d’Euratlantique, semble reconnaître les vertus de cette idée (un nombre conséquent de camions retirés des voies de l’agglomération durant la longue durée des travaux qui nous attendent). Seule manque la volonté politique d’aller au bout d’une véritable et complète logique de dynamiser l’utilisation du fleuve.

Ne doutant pas que vous serez sensible à notre courrier et que vous ferez le nécessaire pour faire avancer ce dossier, nous vous prions d’agréer Monsieur le Président, l’expression de nos salutations distinguées,

 

Vincent Maurin, Président du groupe des élus communistes à la ville de Bordeaux, conseiller communautaire.

Jean-Claude Feugas, Président du groupe des élus communistes à Lormont, conseiller communautaire.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
fédération de la Gironde : 15 rue Furtado 33800 Bordeaux telephone : 05 56 91 45 06 mail : gironde.pcf@gmail.com