Fédération de la Gironde

Fédération de la Gironde
Accueil
 
 
 
 

Grand Stade: toujours contre le PPP, toujours pour Mandela - Signez la pétition

Le 24 juin dernier, au conseil municipal, j’ai proposé au Maire de Bordeaux de donner au futur Grand stade le nom de Nelson Mandela.  Alain Juppé a refusé: « impossible, vous le savez » a-t-il dit. Mais de nombreux bordelais et de bordelaises m’ont fait part de leur approbation. - See more at: http://www.vincentmaurin.fr/2013/06/27/le-stade-nelson-mandela-bordeaux-peut-le-faire/#sthash.xRDPCFkm.dpuf

Vincent Maurin, président du groupe communiste à la Mairie de Bordeaux a proposé en Conseil municipal lundi 24 juin que le futur stade de football à Bordeaux prenne le nom de Nelson Mandela.

Lors du conseil municipal du 23 septembre dernier, j’ai rappelé la position du groupe communiste à propos du Grand stade, dont le Maire présentait le rapport de gestion.

« … Je rappelle notre opposition, depuis le lancement du projet de grand stade, au montage financier en Partenariat Public Privé, à propos desquels nombre d’observateurs s’accordent à dire qu’il s’agit pour les collectivités, de garantir à long terme les profits des opérateurs privés. D’ailleurs, ce type de montage financier est en échec en Angleterre, pays moteur dans ce domaine. Lutter  contre le foot business aujourd’hui, c’est reprendre la main du point de vue de la maitrise publique.

C’est une approche différente de mes collègues socialistes et verts. Vous avez rappelé la participation financière importante des collectivités et de l’Etat, Etat dont la participation de 26 millions est inférieure aux engagements initiaux. Pour nous, ces 75 millions d’euros d’investissement public justifie pleinement une maitrise totalement publique. Garante d’une politique tarifaire populaire, d’une utilisation sportive ou spectacle contrôlée.

Vous connaissez notre préférence pour un montage de type « société d’économie mixte ». Montage SEM qui permettrait à la Ville d’éviter le « naming », part importante du loyer annuel de 3,85 millions €. Martine Aubry, à Lille, a su s’en défaire en baptisant le stade Pierre Mauroy. Pourquoi serait- il impossible de donner le nom de Nelson Mandela  au stade de Bordeaux, plutôt que le nom d’une  multinationale ? »

sept
24

Grand Stade: toujours contre le PPP, toujours pour Mandela

Auteur // admin
Posté dans // Bordeaux - Conseil municipal, Stade Mandela

Lors du conseil municipal d’hier, j’ai rappelé la position du groupe communiste à propos du Grand stade, dont le Maire présentait le rapport de gestion.

« … Je rappelle notre opposition, depuis le lancement du projet de grand stade, au montage financier en Partenariat Public Privé, à propos desquels nombre d’observateurs s’accordent à dire qu’il s’agit pour les collectivités, de garantir à long terme les profits des opérateurs privés. D’ailleurs, ce type de montage financier est en échec en Angleterre, pays moteur dans ce domaine. Lutter  contre le foot business aujourd’hui, c’est reprendre la main du point de vue de la maitrise publique.

C’est une approche différente de mes collègues socialistes et verts. Vous avez rappelé la participation financière importante des collectivités et de l’Etat, Etat dont la participation de 26 millions est inférieure aux engagements initiaux. Pour nous, ces 75 millions d’euros d’investissement public justifie pleinement une maitrise totalement publique. Garante d’une politique tarifaire populaire, d’une utilisation sportive ou spectacle contrôlée. Vous connaissez notre préférence pour un montage de type « société d’économie mixte ». Montage SEM qui permettrait à la Ville d’éviter le « naming », part importante du loyer annuel de 3,85 millions €. Martine Aubry, à Lille, a su s’en défaire en baptisant le stade Pierre Mauroy. Pourquoi serait- il impossible de donner le nom de Nelson Mandela  au stade de Bordeaux, plutôt que le nom d’une  multinationale ? »

 

- See more at: http://www.vincentmaurin.fr/grand-stade-toujours-contre-ppp-toujours-mandela/#sthash.rRx7ehka.dpuf

 

Pour soutenir cette proposition forte...

Signez la pétition

 

Déclaration de Vincent Maurin:

Le 24 juin dernier, au conseil municipal, j’ai proposé au Maire de Bordeaux de donner au futur Grand stade le nom de Nelson Mandela.  Alain Juppé a refusé: « impossible, vous le savez » a-t-il dit.

Mais de nombreux bordelais et de bordelaises m’ont fait part de leur approbation.

 

 

Nous voulons tous rendre hommage à Nelson Mandela et à travers lui à la lutte du peuple Sud-africain contre l’apartheid.

Cette proposition est pour l’instant ignorée de la presse locale.

Il s’agit juste de savoir à quel niveau symbolique placer l’hommage que nous devons à cet homme !

Immense. Cet homme a été immense et la leçon que nous a donné la lutte pour sa libération le fut tout autant. Dans ces temps de crise économique, d’instabilité internationale, sa libération nous donna la preuve de l’utilité des luttes et des gestes, grands et petits, que les peuples sont capables de déployer contre les injustices. En France, nous n’étions pas nombreux à nous lever, au début, contre l’apartheid, dans une France dirigée par Mitterrand, Fabius puis Chirac, parmi les grandes puissances capitalistes amies de l’Afrique du sud raciste. En 5 ans, nous fûmes des millions !

Reconnaître la complicité ou la passivité des uns à cette époque, n’enlève rien à leur reconnaissance aujourd’hui de la justesse et de l’universalité du combat de Mandela et de l’ANC.

« Stade Nelson Mandela »… aucune chance d’aboutir ?

Oui, si l’on considère que le sport-business est la fin de l’histoire.

Oui si, comme Alain Juppé, on pense qu’il est préférable qu’une enceinte sportive appartienne aux grands groupes capitalistes. Jusqu’à lui donner leur nom !

Pour ma part, je ne me résigne pas à la marchandisation du sport, au « foot business ». Je ne me résigne pas à ce que le stade où évolueront mes équipes des Girondins de Bordeaux et de l’Union Bordeaux Bègles, s’appelle Adidas-Stadium, Nike-Arena, Total-Park, ou autre marque de banque, assurance, voiture ou lessive.

Une enceinte sportive doit rester un lieu public, accessible, contrôlé. Un élément du patrimoine d’un territoire. Dont le nom fera le tour du monde et laissera l’empreinte de la ville. Quel meilleur ambassadeur pour la ville et les valeurs sportives que Mandela ?

La ville de Lille  a montré qu’il n’y avait pas de  fatalité à subir la pression des groupes financiers. Elle a annulé l’opération de naming qui pesait sur le nouveau stade, elle a permis aux collectivités et à l’Etat d’investir de nouveau dans cette enceinte sportive et lui a donné le nom de Pierre Mauroy.

Pourquoi serait-ce impossible à Bordeaux ?

Je vous invite à signer faire signer la pétition ci-dessus.

Bordelais(es), habitant(e)s de la CUB et de Gironde, voire de toute l’Aquitaine, le grand stade de Bordeaux sera peut-être le premier grand stade au monde à s’appeler Mandela. Ne manquons pas l’occasion !

 
fédération de la Gironde : 15 rue Furtado 33800 Bordeaux telephone : 05 56 91 45 06 mail : gironde.pcf@gmail.com