Fédération de la Gironde

Fédération de la Gironde
Accueil
 
 
 
 

Souscription élections 2014

 

Objectif Gironde: 40 000 €

CherE camarade, dans l'année 2014 vont se tenir 3 élections importantes. Les municipales, les européennes, puis les sénatoriales en septembre prochain. Nous abordons ces 3 élections avec ambition et détermination.

Notre ambition est de faire grandir l'idée qu'une autre politique que celle du gouvernement est possible et qu'il existe, dans notre pays, une majorité de citoyennes et de citoyens qui la souhaitent chaque jour. Avec le Front de gauche, par notre activité politique, nous voulons les mettre en mouvement.

C'est le choix des communistes lors de leur dernier congrès. Pour mettre en oeuvre ces choix, nous faisons appel à des dons financiers au travers de cette souscription.

Le Parti Communistes Français est un parti singulier à bien des égards. Son financement en fait partie.

Ses recettes sont en grande partie assurées par les versements des indemnités d'élus - les élus communistes ne sont pas des élus comme les autres - les cotisations des adhérents et la souscription. L'Etat ne finance que très peu le PCF, bien moins que les autres partis politiques.

C'est la raison pour laquelle la cotisation de chacunE de nos adhérents est très importante. Mais également la souscription que nous pouvons proposer largement.

Nous lançons donc cette souscription afin de mener les échéances politiques, électorales,et  les campagnes sur le coût du capital, une fiscalité juste, une Europe refondée, pour la démocratie et la VIe république.

Notre force, c'est notre nombre

fraternellement
Sébastien Laborde

 

 

La politique gouvernementale tourne le dos aux espoirs de changement et aggrave la crise. Malgré tous les efforts de communication du pouvoir pour présenter sa politique sous un jour optimiste, les fondamentaux de l’action gourvernementale restent inchangés, comme la réforme des retraites en atteste.

Pour préparer réellement l’avenir, le gouvernement doit rompre avec deux impasses: sa politique d’austérité qui étouffe l’activité; le dogme de la compétitivité qui ne fait que renforcer les revenus financiers. Et si le gouvernement ne corrige pas sérieusement l’orientation de sa politique, ses projets pour 2025 ne resteront malheureusement que des annonces.

La droite, elle, se place à l’offensive et prépare sa revanche en aggravant encore sa dérive ultra-libérale. Ce choix idéologique contribute à alimenter le poison néfaste du Front National, qui espère quant à lui franchir un seuil nouveau de crédibilité politique.

Cette situation renforce notre responsabilité. Il y a besoin urgent d’ouvrir le chemin d’une alternative progressiste. Nous disons au peuple de France qu’il n’y a aucune raison d’accepter le discours de la fatalité face au pouvoir de la finance.

C’est avec cette meme ambition que le PCF agit au sein du Front de Gauche. Le Front de gauche a vocation à devenir davantage encore un repère utile, un point d’appui dans le rassemblement pour une autre politique. C’est la condition pour ouvrir les portes d’un nouvel espoir.

Deux grands rendez-vous électoraux vont se tenir l’an prochain. Chacun d’eux va réclamer un PCF à l’offensive et donc des moyens financiers à la hauteur de ces ambitions.

Je fais donc appel à votre soutien financier. Quelle que soit la hauteur de celui-ci, il sera determinant pour permettre à ces batailles et à ces ambitions de s’inscrire dans la vie.

Pierre Laurent

Finances du PCF : la force de la vérité

Par Jean Louis Le Moing, trésorier du Conseil national du PCF

Au plan global, avec plus de 30 millions d’euros de ressources totals, le PCF est au troisème rang de toutes les formations politiques derrière le PS et l’UMP. Dans les comptes du PCF, l’aide publique pèse pour 12% de nos ressources contre 39% pour le PS et 69% pour l’UMP. Enfin la côtisation des adhérents pèse pour 20% de nos ressources (10% à l’UMP et 16% au PS) et les dons de personnes physiques représentent 17% de nos ressources.

Notre originalité tient donc à un financement public beaucoup plus faible que les principales formations mais une contribution des léus qui n’existe nulle part ailleurs et un total des dons nettement plus élevés que dans les autres partis.

 

Nous voulons que les Français reprennent la main face aux forces de l’argent et de la reaction, qu’ils se forgent leur propre destin. C’est la condition incontournable pour ouvrir les portes de l’avenir. De tels objectifs appellent beaucoup d’investissements humains et des moyens financiers à la hauteur. C’est dire que la bataille financière ne constitue pas une question en soi: elle est étroitement liée à nos ambitions.

La souscription permet d’agréger des forces à notre combat. Souscrire, c’est prendre part, c’est s’engager. La souscription est une bataille politique. Elle est aussi un moyen dynamique pour renforcer nos liens  avec la société.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
fédération de la Gironde : 15 rue Furtado 33800 Bordeaux telephone : 05 56 91 45 06 mail : gironde.pcf@gmail.com