Fédération de la Gironde

Fédération de la Gironde
Accueil
 
 
 
 

Samedi 7 décembre: Rencontre de quartier à Bègles (prêche)

Rencontres de quartiers

Les porte à porte et rencontres se poursuivent avec l'enquête/questionnaire

Prochaine rencontre :

Samedi 7 décembre, 12, rue du Prêche à partir de 15h

 

Rencontre publique

Débat/Ateliers/Apéro festif

Samedi 14 décembre,  grande salle Langevin, à partir de 18h

Semaine après semaine, les acteurs politiques (PCF, PG, Fase) et citoyens locaux du Front de Gauche ont frappé aux portes dans les quartiers et rencontré beaucoup de Béglais, avec un questionnaire, pour les inviter à dire et écrire leurs mots dans un projet pour leur commune à partir de leurs besoins, leurs attentes, et à en débattre chaque samedi dans un quartier différent.

Le samedi 14 décembre, les habitants sont invités à une restitution de ces échanges, croisés aux propositions des organisations et des citoyens du Front de Gauche dans des ateliers thématiques.

Non pas pour conclure mais au contraire lancer les premiers axes d’un projet municipal que portera une liste de large rassemblement en interactivité avec les Béglais.

Un après-midi qui se conclura par un apéro festif et le partage de paniers à mettre en commun, comme les idées !

 

Bègles: Démocratie, Résistance, et solidarité

En septembre, simultanément aux assemblées citoyennes du Front de Gauche et au démarrage d’ateliers thématiques décidés fin juin pour construire le projet municipal, des assemblées des adhérents du PCF par quartiers se sont tenues.

C'est en octobre que les communistes ont été consultés, sur leur démarche et la désignation de leur chef de file pour les élections municipales des 23 et 30 mars prochains. Au cours d'un vote étalé sur 2 jours, avec une participation très élevée, les communistes béglais ont désigné à l’unanimité leur chef de file, Christine Texier, conseillère municipale du groupe «Bègles pour Tous».

En parallèle à cette consultation interne, les communistes béglais ne se sont pas repliés sur eux-mêmes.
Tous les 15 jours, des porte à porte, rassemblant à chaque fois près d'une vingtaine de communistes, sont organisés pour aller à la rencontre des béglais, faire signer la carte pétition pour la retraite à 60 ans et inciter à l'inscription sur les listes électorales. En complément des points rencontres réguliers devant la poste, et sur les marchés.

De plus, tous les partenaires politiques et acteurs du Front de Gauche invitent la population à co-élaborer le projet municipal. Cette démarche s’est amplifiée depuis la rentrée avec une enquête/questionnaire, diffusée au porte à porte, et prolongée par des rencontres dans chaque quartier de novembre à décembre.


Au fil de ces rencontres, on constate que si Bègles a changé, l’état d’esprit de résistance, de solidarité et d’aspiration démocratique demeure et se renouvelle. C’est l’originalité de notre commune, issue de son Histoire résistante, traversée par des engagements et des combats pour la liberté et le progrès social.

Une richesse qui ne peut pas continuer à être détournée par un maire et quelques élus dans un exercice autoritaire du pouvoir qui met les citoyens devant le fait accompli de choix politiques décidés ailleurs et sans eux.

Le remodelage de la ville mené à marche forcée a modifié en partie sa sociologie, reléguant les familles les plus modestes. Pour autant, les populations nouvelles sont porteuses d’exigences et sont rapidement déçues face à la réalité de la gestion de la ville. Austérité et inégalités étant les pratiques de gestion municipales depuis plus de 20 ans aussi bien pour l’éducation et la petite enfance que dans les grands projets d’aménagement urbain et commercial pour ne citer que ces exemples.

Avec toutes celles et ceux qui ne se résignent pas à la politique d’austérité, ni locale ni gouvernementale, il s’agit de co-élaborer un projet municipal qui réponde aux besoins de tous. Mais aussi ne pas se laisser déposséder de cet outil démocratique irremplaçable de protection face à la crise qu’est la commune, avec les prétentions d’Euratlantique et de la métropolisation, en exigeant les moyens financiers pour le développement des politiques publiques.


Ainsi, avec les habitants dans les quartiers, leurs associations et organisations dont Bègles est très riche, le champ des possibles peut s’ouvrir largement.

C’est donc avec eux et pour eux que nous construirons une équipe de résistance et de solidarité qui portera démocratiquement ce projet, avant, pendant et après les échéances municipales.

 

pour la section de Bègles du PCF
Vincent Boivinet

 
fédération de la Gironde : 15 rue Furtado 33800 Bordeaux telephone : 05 56 91 45 06 mail : gironde.pcf@gmail.com