Fédération de la Gironde

Fédération de la Gironde
Accueil
 
 
 
 

GRECE : la France doit prendre parti contre la surenchère austéritaire

Le jeu de Poker-menteur de Wolfgang Schauble et du FMI sur le versement des prêts promis à la Grèce a assez duré.

Si la Grèce, à contrecœur, a appliqué l'accord de juillet 2015, au prix de conséquences dramatiques pour la vie des Grecs et la démocratie ; les créanciers, feignant un désaccord entre eux, mettent aujourd'hui des conditions au respect de leurs engagements. Ils demandent de nouvelles mesures d'austérité à hauteur de 2 % du PIB et portent cette exigence folle d'un excédent budgétaire de 3,5 % du PIB.

Qu'ils souhaitent provoquer une nouvelle crise ou tirer encore plus profit de la situation en bloquant les discussions sur la dette, cette posture extrémiste ne peut être soutenue par la France.

Une position juste serait d'exiger le respect de leurs engagements par les créanciers, et non de mettre ceux-ci sur un pied d'égalité avec la République Hellénique, en demandant à chacun de faire des efforts, comme l'a fait Pierre Moscovici, au nom de la Commission européenne.

Avant l'Eurogroupe du 20 février, le gouvernement français doit prendre clairement parti et demander le versement des sommes dues au peuple grec, sans condition.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
fédération de la Gironde : 15 rue Furtado 33800 Bordeaux telephone : 05 56 91 45 06 mail : gironde.pcf@gmail.com