Fédération de la Gironde

Fédération de la Gironde
Accueil
 
 
 
 

Lettre de la fédération de Gironde du PCF à la France Insoumise

Chers-es amis-es, chers-es camarades,

 

Les excellents scores de Jean-Luc Mélenchon lors du premier tour de l’élection présidentielle nous donnent de grandes responsabilités vis à vis de notre peuple. Ce résultat est le fruit du travail des Insoumis mais aussi des organisations et des individus qui ont soutenu la candidature de Jean-Luc Mélenchon, dans le cadre de la France Insoumise ou non. Cette situation nous appelle à avoir de grandes ambitions, non pour nos organisations ou structures mais pour offrir à notre peuple tous les outils qui lui permettent de relever la tête afin de mettre en échec le capitalisme financier et les forces les plus rétrogrades. L’un de ces outils est d’envoyer le maximum de députés-es de combat à l’Assemblée Nationale. Nous devons avoir l’ambition de mettre en échec dans les semaines qui viennent, les représentants de Le Pen, de Macron, de Fillon et du social-libéralisme partout où cela est possible. Nous devons avoir l’ambition d’envoyer un maximum de députés-es de la gauche de combat et de l’espoir, quitte à créer les conditions d’une cohabitation. Cette ambition, cette urgence, c’est celle de répondre aux besoins de notre population, que les politiques des forces de la finance ont plongée dans les difficultés et la souffrance. Cette ambition c’est celle de contester la gestion des entreprises qui n’ont pour seule ambition que le profit. Cette ambition c’est celle de l’urgence écologique, afin de soustraire notre planète des logiques gloutonnes du capital. Cette ambition c’est celle de refuser de voir le FN gagner des circonscriptions, ce qui finirait de défigurer notre pays.

 

Nous avons durant la campagne porté des propositions communes, que cela soit sur les salaires, les retraites, la loi travail, l’urgence écologique.

 

Pour atteindre ces objectifs, nous ne pouvons rester chacun de notre côté. Le score de Jean-Luc Mélenchon, la situation politique, nous donnent à tous de grandes responsabilités.  Nous avons un besoin impérieux de rassemblement pour viser la victoire partout où cela est possible, pour réaliser des scores élevés qui puissent servir de points d’appuis pour les luttes à venir. Nous  devons avoir l’ambition de rassembler bien au delà des soutiens de Jean-Luc Mélenchon, tous ceux qui veulent s’opposer aux politiques d’austérité. Le PCF, tant au niveau national qu’au niveau départemental, porte et travaille à ces objectifs de rassemblement. Il nous faut aujourd’hui sortir des discours et rentrer dans une phase concrète. Pour ce faire nous avons besoin de construire un cadre de rassemblement qui permette à tous d’y déployer sa pleine force, qui fasse vivre la diversité comme une richesse et non comme un obstacle. Nous pouvons construire un cadre qui permette aux militants-es et aux citoyens de converger vers des objectifs communs de victoire, c’est le sens de la proposition qui a été faite par Pierre Laurent dans sa contribution du 02 mai :

« Ensemble, nous pouvons nous donner l’objectif de porter « la force du peuple à l’Assemblée nationale ». C’est sous cette bannière commune, qui respecte tout à la fois la place singulière tenue par notre candidat à la présidentielle et chacune de nos forces, que je propose de rassembler tous nos candidats. »

Au niveau national des premières discussions se sont ouvertes. Elles sont à ce jour limitées à une trentaine de circonscriptions, auxquelles il faut rajouter celles des députés sortants d’Ensemble ! et celle de François Ruffin dans la Somme. C’est bien mais c’est trop peu. Notre ambition est d’aboutir un accord national qui rassemble la majorité de circonscriptions. Nous devons localement prendre nos responsabilités. C’est la raison pour laquelle la semaine dernière dans notre département nous avons fait un premier appel au rassemblement.

 

Nous nous tournons à nouveau vers vous : il faut arrêter de tourner autour du pot, passer aux choses concrètes. A ce jour partout où nous vous avons rencontré vous nous avez fait la proposition d’être suppléants de vos candidats. Ce n’est pas notre conception du rassemblement. Nous vous proposons donc une méthode similaire à celle qui est mise en œuvre au niveau national. A savoir un désistement réciproque sur les circonscriptions.

 

Cette proposition pourrait à minima se décliner comme suit :

1ère circonscription – 2e circonscription (réciprocité)


3e circonscription – 4e circonscription (réciprocité)

11e circonscription – 12e circonscription (réciprocité)

 

Il semblerait qu’un candidat de rassemblement issu ni du PCF ni des Insoumis pourrait se dessiner sur la 5e circonscription, qui pourrait être notre François Ruffin local. 
Enfin il nous semble important que le mouvement Ensemble ! qui a sa propre légitimité trouve une représentation dans ce rassemblement.

 

Cette offre concernerait donc 8 circonscriptions de notre département, et nous mettrait en situation de mener partout des batailles communes, pour réaliser les scores les plus hauts possible et le cas échéant d’envoyer des députés-es issus de ce rassemblement. Nous avons l’ambition d’aboutir partout au rassemblement, cette proposition est à notre sens qu’une première marche.

 

Il ne s’agit bien évidemment pas de piétiner d’une manière ou d’une autre la démocratie de nos structures. Tant nos sections pour le PCF que les groupes d’appuis pour la FI devront donner leur avis et être parties prenantes de cette construction politique.

 

Voilà l’offre politique que nous voulions vous faire. Elle est à notre sens a minima si nous voulons avoir de grandes ambitions, mais nous pouvons aller plus loin, plus haut. 
C’est à cette condition que la victoire pour notre peuple sera au rendez-vous.

 

Veuillez chers-es amis-es, chers-es camarades recevoir nos salutations les plus fraternelles.

 

Sébastien Laborde

Secrétaire départemental du PCF Gironde

 

Lettre de la fédération de Gironde du PCF à la France Insoumise
 
fédération de la Gironde : 15 rue Furtado 33800 Bordeaux telephone : 05 56 91 45 06 mail : gironde.pcf@gmail.com