Fédération de la Gironde

Fédération de la Gironde
Accueil

Les otages communistes de Royallieu fusillés à Moulin-sous-Touvent en 1942 - A-Localisation-Monuments existants (document transmis par Jean-Michel Vicaire)

le 09 March 2017

Les otages communistes de Royallieu fusillés à Moulin-sous-Touvent en 1942 - A-Localisation-Monuments existants (document transmis par Jean-Michel Vicaire)

Il y a 75 ans Corentin Cariou tombait sous les balles des nazis.

le 08 March 2017

Il y a 75 ans Corentin Cariou tombait sous les balles des nazis.

Il y a 75 ans, le 7 mars 1942, Corentin Cariou, était exécuté par les Allemands dans un bois près de Compiègne (Oise).

Corentin Cariou, né à Loctudy, exerça d'abord la profession de marin-pêcheur, puis comme beaucoup de jeunes Bretons, il partit chercher du travail à Paris où il fut embauché à la société du Gaz de Paris.

Voir la fiche biographique de Corentin Cariou dans le dictionnaire des fusillés du Maitron :

Corentin Cariou

Dirigeant du parti communiste et du syndicat CGTU puis CGT des gaziers, élu communiste de Paris, en mars 1942 il était interné au camp de Compiègne-Royallieu après celui de Châteaubriant.

C'est en représailles à un attentat commis à Paris le 1er mars contre la Wehrmacht par les Bataillons de la Jeunesse (organe de résistance des jeunes communistes, plus tard incorporé aux FTP) qu'il fut fusillé avec deux autres internés communistes du camp de Royallieu (Pierre Sémard fut fusillé le même jour à Evreux).

3 autres exécutions avaient eu lieu quelques jours plus tôt au même endroit.

Un hommage sera rendu à ces fusillés dimanche par la fédération du PCF de l'Oise, le groupe communiste de la Ville de Paris et le député de l'Oise Patrick Carvalho.

Quelques jours après leur exécution, le 1er convoi de déportés français partait du camp de Royallieu-Compiègne qui fut pour beaucoup de victimes du nazisme une plaque tournante vers la déportation et souvent la mort.

Déportés politiques, résistants, juifs, anonymes ou ayant laissé un nom à la postérité, intellectuels et artistes : le poète Robert Desnos, le peintre d'origine ukrainienne Jacques Gotko, Charlotte Delbo, de grandes figures de la Résistance comme Danielle Casanova, morte à Auschwitz, et Marie-Claude Vaillant-Couturier, seule femme à témoigner au procès de Nuremberg, future vice-présidente de l'Assemblée Nationale, Guy Ducoloné qui fut aussi député communiste et vice-président de l'Assemblée Nationale, Georges Cogniot, normalien et agrégé de lettres, rédacteur en chef de l'Humanité, qui organisa une véritable université populaire pour les détenus avant de s'évader en juin 1942, et bien d'autres.

Plus de 50 000 personnes ont été détenues au camp de Royallieu-Compiègne.

Beaucoup de communistes.

Des résistants de Quimper et de notre région ont aussi transité par ce camp.

20170308-CP-Somme-Journée internationale de la femme : impliquées dans la Résistance [édition Amiens]

le 08 March 2017

20170308-CP-Somme-Journée internationale de la femme : impliquées dans la Résistance [édition Amiens]

Invitation à l'hommage du PCF aux résistants fusillés à Moulin-sous-Touvent il y a 75 ans - 12 mars 2017

le 21 February 2017

Invitation à l'hommage du PCF aux résistants fusillés à Moulin-sous-Touvent il y a 75 ans - 12 mars 2017

12 mars, Moulin-sous-Touvent - Hommage aux résistants fusillés il y a 75 ans par les nazis

le 16 February 2017

Nous n'oublions pas !

 

27 janvier, Saint-Maximin - Espace Marx60-Conférence-débat « Résistances », avec Pierre Outteryck

le 10 January 2017

27 janvier, Saint-Maximin - Espace Marx60-Conférence-débat « Résistances », avec Pierre Outteryck

L'association Espace Marx60-Bernard de la Sala a défini un nouveau cycle de conférences-débats pour cette année 2017, à découvrir sur la page de notre site consacrée à cette université populaire ouverte à toutes et tous.

 

Nous vous invitons à parler largement autour de vous et à participer à la rencontre inaugurant ce nouveau cycle :

Conférence-débat sur le thème « Résistances »

avec Pierre Outteryck, historien

vendredi 27 janvier 2017 à 19 heures

accueil : 18 h 30

maison pour Tous Nelson-Mandela à Saint-Maximin

 

 

Pierre Outteryck, historien, connu pour ses ouvrages sur la Résistance, apportera son concours à cette réflexion à un moment où les idées nauséabondes fascistes circulent en France et dans le monde.

Quelle est l’importance de ce concept à l’égard du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Un rappel sur les périodes les plus noires de notre pays, comment des hommes et des femmes se sont levés contre l’oppresseur, comment se sont manifestées ces résistances individuelles et collectives. Ont-elles été au départ minoritaire dans une population pris par le défaitisme et face à des idées pétainistes et de collaboration avec le nazisme. Des Français se sont affrontés dans ces périodes. À travers ce rappel historique, comment aujourd’hui, réfléchir sur la montée d’idées néo-fascistes, pétainistes, nationalistes et populistes empreint de xénophobie et de racisme.

Programme :

  • 18 h 30-19 h 00 : accueil
  • 19 h 00-19 h 30 : introduction au débat
  • 19 h 30-21 h 30 : questions et échanges avec la salle
  • 21 h 30 : fin de la conférence

20161127-CP-Amiens-Un musée dédié à la mémoire des déportés et des résistants de la Somme [édition Somme]

le 27 November 2016

20161127-CP-Amiens-Un musée dédié à la mémoire des déportés et des résistants de la Somme [édition Somme]

20161126-LeP-Chambly-Une rescapée des camps à la rencontre des ados

le 26 November 2016

20161126-LeP-Chambly-Une rescapée des camps à la rencontre des ados

20161102-BonP-Mouy-Résistance et déportation dans l'Oise à l'affiche

le 04 November 2016

20161102-BonP-Mouy-Résistance et déportation dans l'Oise à l'affiche

20161028-CP-Mouy-Projection des « Jours heureux »

le 28 October 2016

20161028-CP-Mouy-Projection des « Jours heureux »
 
 
 
 
 
 
fédération de la Gironde : 15 rue Furtado 33800 Bordeaux telephone : 05 56 91 45 06 mail : gironde.pcf@gmail.com